Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2015

Faites-vous ces 3 gestes antirides ?

santé, massage visage, gestes antirides, programme antirides, gymnastique faciale, exfoliation, thérapies holistiques, thérapeute, thérapies globales, thérapie naturelle, développement personnel, Dominique BERNARD LEDI, bien être, médecine douce, mieux vivre, Thérapies globales Quissac Gard,  Médecine alternative Quissac Gard, Dominique BERNARD LEDI Thérapies globales Gard, Bien être avec soi Thérapies globales, Médecine douce à Quissac dans le Gard,Julien KAIBECK Beauté au naturel

Depuis la nuit des temps, les hommes comme les femmes cherchent à éradiquer leurs rides. Et depuis que la cosmétique existe, des formules en tout genre nous promettent monts et merveilles.

Il suffit de regarder les publicités : rides « repulpées », « effacées », « lissées »… Le vocabulaire de la cosmétique est inépuisable sur le sujet… Comme pour mieux cacher l’essentiel, à savoir qu’il n’existe aucun cosmétique capable de combler réellement une ride installée. Aucun qui ne puisse l’effacer définitivement. Rien qui ne puisse réellement vous réconcilier avec votre miroir !

Certes, les cosmétiques high-tech vous démontrent par A + B que vos rides peuvent s’atténuer en appliquant tel ou tel produit. Les résultats sont en réalité bien superficiels : ils tiennent plutôt du placebo, voire du maquillage (un produit qui lisse la peau ne la pénètre pas).

Je ne vais pas vous donner de faux espoirs, ce n’est pas mon genre. Par contre, je vais m’atteler à vous dire toute la vérité sur les rides, et ce qu’il convient de faire en prévention pour limiter leur apparition, ou les atténuer si elles sont là.
Savez-vous vraiment ce qu’est une ride ?
J’aime les décrire selon leur nature, car il en existe de plusieurs types :
• Certaines rides sont dues aux plis répétés que connaît la peau lorsque le visage s’exprime, sourit ou se crispe. Ce sont les rides « d’expression » souvent situées aux coins des yeux ou de la bouche. Pour les atténuer, le botox par exemple inhibe l’influx nerveux, empêchant ainsi la peau de se plisser, afin de lisser la zone ciblée temporairement… jusqu’à la prochaine injection !
• D’autres rides, souvent plus profondes, sont dues à une modification de la structure cutanée (perte de collagène) combinée au pouvoir irrémédiable de l’attraction terrestre… C’est la « ptose » : la peau moins élastique retombe vers le bas et se plisse. Le combat est perdu d’avance pour les produits cosmétiques qui restent en surface et n’atteignent jamais le derme abîmé, mais certaines injections de comblement sont parfois proposées (à l’acide hyaluronique par exemple). On voit parfois les dégâts de ce type de soins : tous les médecins esthétiques ne sont pas des virtuoses !
Faut-il dès lors ne plus jamais sourire de peur d’accélérer la survenue des rides, ou se livrer au bistouri de la médecine esthétique ?

Non. Il est possible d’atténuer visuellement les rides et de prévenir leur développement en adoptant quelques gestes simples.

Une crème ? Un sérum miracle ? Non plus.

Le premier réflexe antirides, c’est la gymnastique faciale ! Viendront ensuite les soins exfoliants, et les massages à base d’huiles végétales riches en vitamines et acides gras oméga-3 et 6.
Le geste antirides N°1 : la gymnastique faciale
Imaginez que vous ne stimuliez jamais les muscles de votre corps. Très vite, vos bras et vos jambes ressembleraient à des nouilles cuites…

Le visage, lui aussi, est truffé de muscles. Beaucoup trop souvent, on oublie de les stimuler pour les maintenir fermes et élastiques. Vous vous plaignez d’avoir perdu l’ovale de votre visage ? Vos joues tombent ? Ce n’est pas étonnant si vous n’avez jamais fait d’exercices pour maintenir les tissus bien en place…

La gymnastique faciale est une discipline méconnue qui propose des exercices ciblés pour muscler un ou plusieurs muscles du visage.

On peut tout travailler :
• Les muscles du contour de la bouche
• Les zygomatiques
• Les muscles de la mâchoire
• Les muscles des pommettes
• Les muscles du contour de l’œil
• Et même les muscles situés à hauteur des sourcils et du front
C’est d’une efficacité redoutable. Les résultats sont visibles même sur des peaux matures déjà ridées, car les muscles exercés régulièrement reprennent volume et élasticité rapidement. Encore faut-il connaître les bons exercices et les pratiquer à raison de 10 minutes environ chaque jour.

Je vous donnerai dans une prochaine lettre quelques bons exercices en vidéo, à pratiquer chez vous. Vous en trouvez aussi dans mon livre Adoptez la Slow Cosmétique paru chez Leduc.
Le geste antirides N°2 : l’exfoliation
Un bon gommage ne sert pas qu’à nettoyer la peau. Il élimine des cellules mortes à la surface de l’épiderme, en fait remonter de plus jeunes, et par son action mécanique parfois il peut stimuler l’échange sanguin dans le derme, là où il est important de garder une bonne tonicité le plus longtemps possible.

Les médecins esthétiques pratiquent des peelings à l’acide glycolique ou aux acides de fruits depuis de nombreuses années. Ces procédures visent à « faire peau neuve ». On élimine une couche plus ou moins superficielle de peau, et la peau régénérée ensuite paraît plus jeune. Ces interventions sont cependant coûteuses, peu aisées et non naturelles pour la plupart.

À la maison, il est possible d’adopter une routine d’exfoliation régulière pour un effet au long cours… En gommant correctement la peau deux fois par semaine, on peut déjà noter un résultat sur une peau mature après un mois.

Le premier gommage de la semaine peut être mécanique [1], sauf si vous souffrez d’acné, de rosacée ou de couperose aigüe. Ce gommage se pratique avec un mélange dont les grains doivent être très fins et très réguliers.

Pour le pratiquer, on peut par exemple mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude à une cuillère à café d’huile d’argan. Avec la pâte obtenue, on masse le visage de l’intérieur vers l’extérieur, sans frotter ni appuyer. Les manœuvres répétées se font très douces comme des caresses, c’est très important pour ne pas abîmer la peau. On masse son gommage pendant 2 minutes au moins (c’est long), et on peut insister sur les rides du front ou de la bouche en pratiquant de petits mouvement circulaires au doigt. On n’appuie jamais, on laisse les grains et l’huile frotter délicatement la peau de façon égale et répétée. C’est cela le secret. Au final, on rince abondamment. La peau est douce et le teint égal.

Le deuxième gommage de la semaine peut être enzymatique, c’est à dire capable d’agir tout seul grâce à l’acidité, sans action mécanique. On le fabrique en mélangeant une cuillère à café de citron pour les acides de fruits, une cuillère à café de yaourt brassé pour l’acide lactique, et une cuillère à café de miel. La préparation liquide s’applique au pinceau sur le visage, surtout pas dans les yeux. On laisse poser 15 longues minutes. Cela picote un peu. On rince alors à l’eau avant de sécher et d’hydrater correctement avec un hydratant adapté et naturel [2]. Cette exfoliation douce égalise le teint et stimule le renouveau cellulaire. C’est tout bénéfice pour un visage plus jeune.
Le geste antirides N°3 : le massage nutritif du visage
Si vous êtes intéressé(e) par les soins cosmétiques, vous avez sûrement déjà pris l’habitude d’appliquer tous les jours un soin hydratant et protecteur sur votre visage et votre cou. C’est très bien !

Mais ce soin contient-il tous les nutriments vivants que la nature met à disposition de votre peau ? Et lors de l’application, le massez vous correctement ?

Vous l’aurez compris : un bon soin antirides est un soin riche en vitamines et acides gras essentiels, et il s’accompagne d’un massage relativement intensif du visage pour stimuler la peau.

Voici quelques astuces à mettre en pratique chaque jour, au moins une fois le soir venu :
• Sélectionnez un produit hydratant réellement riche en nutriments pour la peau. Lisez les étiquettes : il devra contenir dans le début de sa liste d’ingrédients de bonnes huiles végétales anti-âge parmi celles de rose musquée (Rosa rubiginosa), d’églantier (Rosa canina), d’argousier, de pépin de framboise, d’onagre (Œnothera biennis), de bourrache (Borago officinalis) ou d’argan (Argania spinosa).
• Chauffez dans les paumes votre produit anti-âge avant de l’étaler sur tout le visage et le cou. Utilisez le plat de vos paumes comme pour vous caresser le visage de façon appuyée. Une fois le produit étalé, utilisez la pulpe des doigts pour masser le visage de l’intérieur vers l’extérieur. Le massage doit durer 2 minutes au moins… Commencez par le milieu du front et redescendez sur les tempes, plusieurs fois. Pincez les sourcils en les lissant de l’intérieur vers l’extérieur. Tapotez délicatement le contour des yeux, de l’extérieur vers l’intérieur, puis dans l’autre sens. Massez ensuite les bajoues et les joues de bas en haut, et sentez les muscles de vos pommettes s’écraser sous vos mouvements, pour se gonfler de sang ensuite. Terminez par des mouvements de lissage sur le menton, puis le cou, de bas en haut. Peu importe la technique pour autant que nous massiez de façon répétée et symétrique, avec le plat des paumes, sans froisser inutilement la peau, sans vous griffer ni vous faire mal. Le massage du visage est un réel plaisir sensoriel, et c’est encore meilleur quand on sait qu’il stimule tellement l’échange de sang et d’oxygène qu’il en devient un geste antirides majeur.
Votre programme antirides est là :
• 10 minutes de gymnastique faciale par jour
• Un massage consciencieux de 2 minutes au moins par jour avec un produit de qualité
• Deux séances d’exfoliation douce par semaine.
Cette méthode n’est pas magique. Elle nécessite un investissement relativement important, mais elle vous fera un bien fou. Bonne nouvelle, elle ne coûte pas aussi cher et n’est pas aussi farfelue que toutes les solutions que vous pourrez trouver sur le chemin de la jeunesse « éternelle » et chimique…


Dominique BERNARD LEDI
Thérapies globales
203 Rue du Bosc
30260 QUISSAC
04 66 77 40 62
http://bienetreavecsoi.jimdo.com

 

 

Les commentaires sont fermés.