Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/04/2016

Pourquoi Chaque Homme Doit s’Eveiller au « Masculin Sacré » par Laura Marie

masculin.jpgCe sont des hommes qui font les guerres. Ce sont des hommes qui violent et tuent des femmes et des enfants. Ce sont des hommes qui sont responsables du trafic sexuel et de la prostitution. Ce sont des hommes qui sont à la tête des plus grandes institutions financières qui n’ont que l’argent et le pouvoir en tête, au détriment de toute une population qui en subit les conséquences. Ce sont des hommes qui massacrent les animaux par milliards chaque année dans le monde, que ce soit dans l’industrie alimentaire, pour la chasse plaisir, la corrida, ou pour le trafic illégal d’animaux sauvages. Ce sont des hommes qui construisent les armes, qui sont sur le terrain pour détruire la terre, raser les forêts, détruire les mers. Ce sont des hommes qui battent une femme sur 4.

Tous ces actes ne peuvent être perpétués que par des hommes qui ne sont pas dans leur dimension « sacrée » (spirituelle). Bien sûr, il existe également des femmes (elles non plus dans leur « féminin sacré ») qui ont pu faire ou font et encouragent également toutes ces choses, mais à l’échelle planétaire, c’est malheureusement à « l’homme » et donc à ce qui est associé à la « masculinité » que reviennent tous ces actes destructeurs.

Il n’est pas question là de pointer du doigt un « genre » et de le condamner, mais, vous le verrez tout au long de l’article, au contraire de tenter de comprendre pourquoi l’homme en est arrivé à cela, alors que de l’autre côté il est capable de si magnifiques choses (constructions, avancées dans la science, secourisme, médecine, automobile, aviation, protection etc….) et comment peut-il évoluer en se reconnectant à son « Masculin Sacré » (la partie « divine » en lui).

Le côté sombre de la masculinité

Tout a commencé à partir du moment où les hommes ont décidé de dire que « Dieu » était un homme. A partir de là, les femmes ont immédiatement été dressées au rang inférieur (par les hommes, qui n’étaient pas dans leur masculin sacré). De toute l’histoire, et jusqu’à encore aujourd’hui, rares ont été les hommes qui ont montré les qualités du masculin sacré, par conséquent ce modèle de masculinité basé sur le pouvoir, la violence et le contrôle est un des seuls que nous avons eu (qui n’est pas la « vraie » masculinité, mais son utilisation détournée).

Quels sont les côtés sombres de la masculinité ?

La recherche de pouvoir et de contrôle (quitte à tuer, écraser, dominer, utiliser, blesser autrui).

Gouverné par son égo

La course après l’argent (qui n’est en fait que le résultat du premier point, la recherche de pouvoir)

La recherche de « statut » dans la société (accéder à un poste « élevé » pour plus de contrôle)

Façon de penser « verticale » (se comparer aux autres et penser que l’on est mieux ou plus important que quelqu’un d’autre)

Refouler ses peurs et les masquer

Ne pas montrer ses émotions car considérées comme un signe de faiblesse

Machisme et misogynie

Contrôlé par sa sexualité

Déconnecté de son coeur

Ne se préoccupe pas des futures générations, de son impact sur le monde

Considère que tout ce qu’il peut dominer est à sa disposition sur Terre (femmes, animaux, autres hommes, ressources…)

Dès sa naissance, avec le modèle du père, le garçon sera déjà conditionné à avoir une certaine attitude vis à vis des femmes (selon la façon dont son père traitera sa mère), vis-à-vis des autres hommes (recherche de supériorité / domination, ou au contraire victime), et vis-à-vis du monde (intérêt pour le monde et pour les autres, ou égoïsme). Il aura également le modèle de sa mère, à savoir comment se comporte-t-elle en tant que femme dans ce monde. Arriveront ensuite les modèles des autres garçons à l’école, et des autres hommes à la télévision et dans les médias en général, qui, eux aussi, ne mettent souvent en avant que les côtés sombres de la masculinité et encouragent les hommes à cultiver ces côtés basés uniquement sur l’égo et donc destructeurs, pour eux-mêmes, pour les femmes, les enfants, et pour le Monde.

Bon nombre d’hommes, à l’inverse, rejettent totalement ces côtés sombres de la masculinité, ayant conscience de leurs méfaits, mais rejettent également par la même occasion toute forme de masculinité sans parfois s’en rendre compte. Ils deviennent « résistants » à la masculinité (qui les dégoûte justement à cause de toutes ces actes perpétués par les hommes). Ils se sentent plus proches des femmes (souvent plus sensibles et spirituelles), qui correspondent mieux à leurs valeurs et façon de voir la vie, et souvent ils deviennent ce que l’on appelle des hommes « trop gentils », que les femmes qui ne sont pas dans leur féminin sacré abusent ou moquent bien souvent. Ils ont du mal à trouver leur place en tant qu' »homme éveillé » / homme spirituel / homme sensible.

 Peut-être avez-vous compris alors pourquoi bon nombre de femmes sont attirées par les « bad boys » (mauvais garçons ?), par les hommes qui les maltraitent, qui ne les respectent pas, qui sont stupides, mais qui, d’un point de vue extérieur, affichent et dégagent une certaine « masculinité » ? Nous sommes prévus pour nous compléter, l’énergie féminine est prévue pour être attirée par l’énergie masculine (quel que soit le sexe de la personne, il en va de même chez les couples homosexuels), et vice versa. Alors, une femme, instinctivement, sera plus attirée par un homme « viril », « masculin », même s’il a tous les défauts précédemment cités, qu’un homme qui est trop « féminin », même s’il a les qualités dont elle a pourtant besoin.

Le problème actuel est que c’est tout l’un ou tout l’autre. Les femmes n’ont pas vraiment le choix. Alors par défaut elles prennent celui qui s’apparente plus aux qualités masculines qu’une femme recherche instinctivement (la force, la virilité, l’assurance). Et puis ensuite elles souffrent. Ces femmes non plus ne sont pas dans leur féminin sacré et s’abaissent à quelque chose qui ne les honorent pas, « par défaut ».

Parallèlement, pour lutter contre ce désir de domination de l’homme sur la femme et ce rapport de force permanent, la femme a décidé d’elle-même à son tour cultiver ces traits (du côté sombre de la masculinité). La femme est devenue plus vénale, plus violente, moins sensible, plus égocentrique, et en même temps elle tente de « démasculiniser » les hommes qu’elle rencontre, elle aussi dans le but de dominer, et de « reprendre son pouvoir ». C’est la lutte des sexes qui ne sont pas dans leur dimension « sacrée » et leur véritable essence.  (Lire ici mon article « Pourquoi chaque femme doit s’éveiller au féminin sacré« ).

Mais la femme a elle aussi un énorme rôle à jouer dans ce changement des hommes et leur retour au masculin sacré. C’est à elle de les encourager également à le devenir. C’est à elle d’honorer son essence masculine et d’honorer le masculin sacré en lui.

Le Masculin Sacré

Alors, qu’est ce que le « Masculin Sacré » ? ou le « Masculin Divin » (« Divine Masculine » et « Sacred Masculine » en anglais). On appelle le masculin sacré l’essence masculine même, la vraie, celle de l’être né du sexe masculin (mais nous avons tous en nous les deux énergies, « polarités », y compris donc chez les homosexuels) son énergie innée, telle qu’elle serait naturellement sans aucun conditionnement et modèles de société qui interviennent ensuite au cours de la vie de l’homme.

 Le Masculin Sacré, c’est l’homme qui refuse tous ces conditionnements et qui a le courage d’être lui-même, et d’incarner les « vraies » qualités propres au Masculin, telles que :  la responsabilité, la force alliée à la douceur quand il le faut, l’action, le pouvoir de concentration, la paternité, la générosité, l’encouragement, l’abondance matérielle, la clarté, l’intellect, l’autorité, la recherche d’évolution, la protection des plus faibles que lui physiquement (femmes, enfants, animaux et autres hommes en difficulté), l’utilisation de sa force pour faire le bien et pour protéger, et non pour dominer et détruire.

Mais voici en détail, comme pour l’article sur le Féminin Sacré, une comparaison claire de l’homme qui est dans son Masculin Sacré versus l’homme qui ne l’est pas.

7 caractéristiques de l’homme qui est dans son Masculin Sacré (qui a éveillé les qualités du Masculin Divin en lui).

1) Il n’est pas gouverné par son égo dominateur

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré est contrôlé par son égo, qui le pousse à rechercher en permanence le pouvoir et le contrôle. Il est prêt à tout pour toujours plus d’argent, pour un statut toujours plus élevé, pour toujours plus de pouvoir, oubliant les autres, et en étant même prêt à les écraser, à les abuser (enfants, femmes, etc), à les tuer (guerres, etc), étant entièrement contrôlé par son désir de domination (s’appliquant également au royaume animal et à la Terre). L’homme qui est gouverné par son égo dominateur est prêt à tout détruire pour l’argent ou pour la « gloire ». Il est complètement déconnecté de son âme.

L’homme qui est dans son masculin sacré a appris à identifier son égo, et à démasquer sa façon de penser, « verticale » (chercher toujours à être « meilleur » ou « plus fort » que les autres). Il a compris qu’il faisait partie d’un « tout », et il a compris sa place en tant qu' »être humain » sur cette planète (et non spécialement en tant qu' »homme », puisqu’il ne fait pas de différence d’importance entre les hommes et les femmes). Il n’a pas besoin d’écraser ou de dominer quiconque pour prouver sa propre force. Il n’a pas besoin d’un « statut » pour s’identifier et savoir « qui il est ». Il a compris qu’à l’échelle de l’univers et qu’à l’échelle de l’âme, un « statut » ne veut rien dire, que tout cela a été créé de toute pièce par nos sociétés occidentales et qu’il ne souhaite pas s’abîmer et s’essouffler dans cette course vaine au pouvoir et à la domination, qui, il le sait, ne peut rendre heureux.

2) Il accepte ses émotions et n’a pas peur de les montrer, et est connecté à son coeur

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré rejette et n’assume pas ses peurs, ainsi que toute émotion qui le traverse (mis à part la colère, que la société encourage à l’homme d’exprimer). L’homme moderne n’a pas le droit d’être triste, n’a pas le droit de pleurer, n’a pas le droit d’être sensible, n’a pas le droit d’être touché, n’a pas le droit de vouloir faire le bien, n’a pas le droit d’être du côté des femmes sans être considéré comme « gay ». Ainsi, dès son plus jeune âge il est forgé à ne rien montrer, à garder tout pour lui, et à parfois même tout faire pour se rendre insensible (jeux vidéos de guerre ou violents, jeux violents entre amis, abus sur animaux, abus sur femmes, alcool, visionnage de films violents/horreur etc…). Au final il devient presque comme un robot dénué d’émotions, il ne sait même plus les ressentir et parfois il ne sait même plus qui il est… Il s’est forgé une apparence « d’homme », mais avec seulement les côtés néfastes et destructeurs de la masculinité.

L’homme qui est dans son masculin sacré est connecté à son coeur. Il a compris qu’avoir du coeur n’était pas une qualité qui doit être réservée uniquement aux femmes mais qu’au contraire seuls les hommes qui ont du coeur pourront véritablement changer le monde et renverser la balance de cette domination par l’égo et la recherche du pouvoir qui détruit les Hommes, les animaux et détruit la planète. Il n’a pas peur de se lever pour dire ce qu’il pense quand quelque chose n’est pas juste, même s’il faut affronter d’autres hommes. Il n’a pas peur de montrer ses sentiments quand il le faut, que ce soit auprès des femmes ou des enfants, et même auprès des autres hommes quand il le faut. Il n’a pas peur de pleurer quand il est sincèrement touché. Il n’a pas peur d’aimer le beau. Il n’a pas peur d’aimer le bien.

3) Il utilise sa force pour faire le bien

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré utilise sa force physique et mentale pour dominer. Il est dépourvu d’empathie. Il ne se met jamais à la place des autres et au contraire, abuse de leur faiblesse (physique ou mentale) dès qu’il en a l’occasion. Il est content d’être un « homme » car pour lui c’est la race supérieure (supérieure aux femmes et aux animaux). Etant donné qu’il se considère supérieur à toute autre forme de vie, il se donne le droit de les utiliser et de les abuser à sa guise.

 L’homme qui est dans son masculin sacré utilise sa force physique et mentale pour faire le Bien. Il sait se mettre à la place des autres. Il aime et souhaite aider et protéger tout ce qu’il peut. Il ne fait pas de différence entre le fait d’être homme, femme, ou même animal. Pour lui, toute forme de vie doit être respectée. Il veut être une force du bien, protéger les hommes, les femmes, les enfants, les animaux et la nature.

4) Il respecte les femmes et honore le féminin sacré en elles

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré cherche à dominer les femmes et à les posséder. Il les voit comme des personnes (ou même parfois des « choses ») à sa disposition. Il est en permanence dans une relation de domination et de pouvoir, même dans ses relations intimes. Il n’a pas le souhait de donner, mais de prendre. Il n’hésite pas à utiliser, à faire souffrir, à bafouer, à abuser, pour obtenir ce qu’il désire, aveuglé par son égo. Par son attitude, il encourage les femmes à se prostituer, à se soumettre à la souffrance, à s’oublier, et à ne pas honorer le féminin sacré en elles.

 

L’homme qui est dans son masculin sacré aime la Femme. Il la voit comme son égale, son complément. Pour lui la femme est une créature divine (au même titre que l’homme, et que les animaux), et il n’y aucune différence. Il cherche à l’honorer, et jamais à la rabaisser. Il aime honorer et encourager le féminin sacré en elle. Il traite sa femme comme une « déesse », sans pour autant la laisser le dominer. Il aime quand elle est dans son plein pouvoir et cela ne lui fait pas peur, conscient également de sa propre force. Il n’est pas attiré par les femmes qui ne sont pas dans leur féminin sacré, sait ce qu’il veut et ne souhaite pas se « rabaisser » à moins qu’il ne mérite et ne le souhaite. S’il rencontre une femme qui n’est pas sans féminin sacré, qui a oublié qui elle était, qui croit que seule sa sexualité la définit, il ne va pas en profiter mais au contraire utiliser cette opportunité pour rappeler à cette femme qui elle est vraiment et qu’elle doit se respecter. Il souhaite une femme à son image, ancrée dans sa féminité sacrée. Il a compris le but spirituel des relations amoureuses qui est d’évoluer ensemble pour devenir la meilleure version de nous-même.

5) Il n’est pas contrôlé par sa sexualité

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré est contrôlé par son énergie sexuelle. Il est déconnecté de son cerveau et de son coeur, et ne laissent le contrôler que ses impulsions sexuelles. Il n’honore pas son énergie sexuelle et la transmet à n’importe qui et dans n’importe quelles circonstances. Il n’a pas conscience de l’impact d’un acte sexuel sans conscience, sur lui et sur l’autre. Il est parfois même prêt, pour assouvir ses envies sexuelles, à abuser quelqu’un d’autre, une femme et même un enfant. Complètement déconnecté de son âme et de ses émotions, il se laisse entièrement gouverner par sa soif de domination, son égo, et par sa sexualité.

L’homme qui est dans son masculin sacré a compris la puissance de son énergie sexuelle et ne souhaite pas l’utiliser pour détruire et faire le mal. Il a compris qu’un acte sexuel était quelque chose de très puissant, d’un point de vue invisible ce sont des énormes échanges énergétiques qui se produisent, et utilisé à mauvais escient, le sexe peut être très destructeur. Il aime sa sexualité et ne la rejette pas mais souhaite utiliser son énergie sexuelle avec des partenaires qui lui apporteront également toute une panoplie d’autres sentiments, un cocktail de sensations fortes impossibles à ressentir lors d’un acte sexuel sans conscience. Il pense plus à donner qu’à prendre, même s’il prête attention également à ses propres désirs mais aussi à ceux de sa partenaire. Il est honnête dans ses relations et a compris l’enjeu d’une relation avec une femme et l’importance de la sincérité. Il sait trop à quel point le mensonge peut détruire et ne fait pas aux autres ce qu’il n’aimerait pas qu’on lui fasse.

6) Il se soucie de son impact sur les autres, les enfants, les femmes et le monde 

L’homme qui n’est pas dans son masculin sacré vit au jour le jour, avec comme seul préoccupation, réaliser ses propres désirs, encore une fois contrôlé par son égo. L’argent, le pouvoir, le sexe, le statut, il est même parfois prêt à tout détruire sur son passage pour arriver à ses fins. Il est prêt à utiliser les femmes, les enfants, les animaux, la terre, la mer, la planète, et même les autres hommes, comme s’ils étaient tous à sa disposition. Toutes ses actions sont basées sur la seule et unique promesse de reconnaissance extérieure et de soif de pouvoir. Il ne se soucie pas des futures générations, des autres, et de son impact négatif sur le monde.

L’homme qui est dans son masculin sacré a bien compris qu’il faisait partie d’un tout et que rien n’était à sa « disposition » sur cette planète. Il a compris que chaque enfant qui croisera son chemin dans sa vie, le regardera et sera impacté par lui. Il a compris qu’il avait le pouvoir de rendre heureuse ou malheureuse chaque femme qu’il rencontrera. Il a compris que ses actes avaient un impact sur le monde. Il a compris qu’il pouvait s’utiliser pour changer le monde et y laisser une trace positive.

7) Il ne rejette pas les qualités physiques masculines qui font de lui « un homme » et exprime sa propre identité

Certains hommes qui ne sont pas dans leur masculin sacré rejettent toute forme de masculinité, rejetant ainsi inconsciemment ou consciemment tout ce qu’ils détestent chez les hommes (toutes les choses précédemment citées). Ils ne souhaitent pas être « homme », par résistance au modèle d’homme qui nous est proposé. Mais par conséquent, ils rejettent également leur essence même et cela peut les faire souffrir. Ces hommes ont besoin justement de se reconnecter à leur masculin sacré en cultivant avec fierté au contraire à nouveau les qualités masculines vraies et bénéfiques pour le monde, les qualités du masculin sacré.

L’énergie masculine est quelque chose de très beau, utilisée à bon escient et ne doit pas être rejetée. L’homme qui s’est reconnecté à son essence masculine est un être fort et puissant, tout en étant profondément bon et pensant avec son coeur.

Il n’y a rien de plus attirant pour une femme qui est dans son féminin sacré qu’un homme qui est dans son masculin sacré. C’est quelque chose d’irrésistible, puisque nous sommes programmés pour être attirés par cette complémentarité. La plupart des hommes pensent que pour attirer les femmes il faut de l’argent, un statut, du pouvoir, mais ils ne peuvent pas être plus loin de la vérité. Encore une fois, ce que la femme dans son féminin sacré cherche c’est la force de l’homme, mais mise à l’épreuve du bien.

images.jpgLes femmes dans leur féminin sacré ont besoin de vous, hommes dans votre masculin sacré, et le monde aussi vous attend, afin d’inverser la balance, de proposer un nouveau modèle d’hommes forts, sensibles, soucieux des autres et de leur environnement, qui sont prêts à se lever pour les femmes, pour les autres hommes, pour les enfants, pour les animaux et pour la planète.

Nous avons besoin de VOUS, Le monde a besoin de VOUS.

Pour lire l’article « Pourquoi chaque Femme Doit s’Eveiller au Féminin Sacré« , Cliquez ici !

 « Cet article a été écrit par Laura Marie, dont voici la source originale : (avec le lien complet de l’article).  http://lauramarietv.com/pourquoi-chaque-homme-doit-seveiller-au-masculin-sacre/

Dominique LEDI  30260 QUISSAC 

Thérapies globales, Soins énergétiques par magnétisme

 04 66 77 40 62    sur Rendez vous

 Soins énergétiques quantiques par le son
• Nettoyage d’Aura
• Ré harmonisation des corps subtils
• Ouverture du Cœur et Reconnexion à l’Amour des Baleines et des Dauphins
• Rééquilibrage des énergies Masculines et Féminines
• Reconnexion Divine avec la Source
• Activation du Masculin et du Féminin Sacrés
• Chirurgie énergétique et Opérations à mains nues avec les Etres de Cristal
Ces soins quantiques cristallins sont doux et puissants à la fois. Ils nous apportent : la guérison et la libération du passé, la guérison des blessures intimes conscientes et inconscientes, l’ouverture du cœur et de la conscience à la 5D, la libération des mémoires émotionnelles, généalogiques et karmiques.

Les commentaires sont fermés.