Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/12/2017

Mangez des légumineuses ! Ce sont de vraies protéines végétales

légumineuses.jpegChère amie, cher ami,

Les légumineuses constituent une vaste famille botanique car plus de 80 espèces sont consommes couramment dans le monde. Elles sont souvent appelées protéagineuses car riches en protéines.

L'intérêt majeur des légumineuses réside surtout en 2 points :

leur teneur élevée en protéines (de 13 à 18 % pour le haricot à 40-45 % pour le soja) ;

leur teneur, en acides aminés essentiels, complémentaires des céréales (la lysine, dont les céréales sont dépourvues).

Le potentiel thérapeutique des légumineuses est assez vaste :

élimination des pathogènes ;

prévention des maladies cardio-vasculaires ;

multiplication intestinale des bactéries bifidus ;

réduction du taux de cholestérol ;

protection contre le cancer du côlon ;

maîtrise de la glycémie (réducteur de l'hyperglycémie post-prandiale) ;

réduction de l'hyper insulinémie ;

propriétés oestrogéniques ;

effets bénéfiques sur la densité osseuse (prévention de l’ostéoporose).

Les lentilles

Sans doute originaire du Moyen-Orient, la lentille était déjà cultivée dans l’ancienne Egypte il y a 8000 ans. Aujourd'hui, elle est présente en Europe, en Afrique, et en Asie et est surtout cultivée en Turquie, en Inde, au Canada, au Bangladesh, en Chine et en Syrie.

La lentille est un aliment complet pour les travailleurs de force, à consommer surtout pendant la saison froide. Elle est recommandée pour les intellectuels (apport de minéraux, dont le Phosphore).

Très nutritive et sans doute la plus digestible de toutes les légumineuses, la lentille ne provoque normalement pas de flatulence. Elle stimule l'estomac, expulse la bile et les humeurs glaireuses. Elle est très reminéralisante. Le cuivre qu'elle contient renforce son action anti-anémique.

Les qualités nutritives des lentilles sont les suivantes :

une teneur de 22 à 25 % de protéines ;

une richesse en glucides lents à faible index glycémique ;

une richesse en vitamine A, en thiamine (B1), en riboflavine (B2) et en sels minéraux, notamment en calcium (Ca), en fer (Fe), en manganèse (Mn), en potassium (K), en phosphore (P), en zinc (Zn), et en soufre (S).

Au niveau thérapeutique, les lentilles sont utiles pour lutter contre :

la déminéralisation, l'anémie, la faiblesse générale ;

l’excitation sexuelle ;

l’allaitement (propriétés galactogènes) ;

la fatigue intellectuelle ;

la convalescence ;

le travail physique, sportif ou cérébral important ;

les abcès, les plaies purulentes ou enflammées (cataplasme) ;

l’insuffisance biliaire ;

d’après l’approche médicale ayurvédique : elles sont idéales pour lutter contre les ulcères de bouche, les nausées, les douleurs cardiaques et les hémorroïdes.

Il y a une multitude de façon de consommer les lentilles. Voici quelques conseils :

le mélange lentilles-céréales" est excellent pour la complémentarité d'acides aminés qu'il apporte ;

un court trempage de la graine dans l'eau bouillante avant la cuisson facilite la digestion. Il importe d'éviter une cuisson trop prolongée qui transforme le grain en purée ;

les lentilles sont succulentes lorsque leur goût est relevé avec des plantes condimentaires telles que : ail, laurier, persil, romarin, sarriette, sauge ;

les lentilles grillées, puis frites dans du miel, constituent une friandise délicieuse.

La luzerne

La luzerne est, semble-t-il, originaire du Moyen-Orient où les Arabes l'appelèrent "le roi des aliments" ou "le père de toute nourriture".

Utilisée surtout comme plante fourragère pour l'alimentation animale, la luzerne est également intéressante en nutrition humaine comme légumineuse riche en vitamines et en protéines.

Ce sont les graines germées qui sont utilisées, mais égalemenet ls feuilles pour produire une farine.

Les qualités nutritives de la luzerne sont les suivantes :

les graines germées sont riches en potassium (K) (2000 mg/100 g), calcium (Ca) (1750 nig/100 g), magnésium (Mg) (310 mg/100 g), soufre (290 mg/100 g), phosphore (P) (250 mg/100 g), acide folique (B9), riboflavine (B2) ;

la vitamine A, C ;

la vitamine D permet la fixation du calcium (Ca) ;

la vitamine E s’oppose à la stérilité ;

la vitamine K accélère la coagulation sanguine ;

on trouve également du zinc (Zn) et du fer (Fe) ;

la luzerne est un bon nutriment riche en minéraux et oligo-éléments et on y retrouve environ 25 % de fibres ;

les graines sont antiscorbutiques, stimulantes.

La luzerne est efficace contre les ulcères peptiques, pour régler les problèmes intesti­naux et urinaires. Elle possède aussi des propriétés détoxiquantes (diurétiques).

Au niveau thérapeutique, la luzerne est efficace pour lutter contre :

la Stérilité ;

la mauvaise fixation du calcium ;

le scorbut ;

la coagulation sanguine insuffisante ;

les ulcères peptiques ;

les problèmes intestinaux et urinaires ;

la fatigue physique ;

l’insuffisance d'élimination rénale.

Enfin, la luzerne a des propriétés détoxiquantes et diurétiques (augmentation de la sécrétion urinaire).

La luzerne est consommée essentiellement germée lorsque la pousse atteint 3 à 4 cm de long. En effet, la germination augmente la valeur nutritive en rendant la luzerne plus facilement digestible et en haussant la teneur de divers nutriments. On l'utilise donc de différentes manières :

germée, crue dans les salades, les hors d'œuvre, les sandwiches ;

les jeunes feuilles sont consommées comme légumes ou pour préparer une infusion diurétique et stimulante ;

la farine de luzerne élaborée à partir de feuilles s'incorpore dans de faibles proportions à toutes les céréales ;

la luzerne se rajoute au moment de servir dans les plats cuisinés tels que les soupes, les ragoûts, les omelettes, les légumes et les tacos.

Le fenugrec

Le fenugrec est une légumineuse ancienne et populaire dans le bassin méditerranéen, en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Inde. Dans l'Égypte ancienne, le fenugrec était utilisé pour embaumer les morts.

La plante produit des fines gousses qui contiennent des graines minuscules, quadrangulaires et dégagent une forte odeur épicée. Le fenugrec est beaucoup plus connu comme condiment ou plante médicinale que comme aliment. Néanmoins, il est intéressant dans l'alimentation comme source de protéines.

Les qualités nutritives du fenugrec sont les suivantes :

il possède 24 à 30 % de protéines ;

il contient de la lécithine ;

la graine est riche en phosphore (P) et fer organique (Fe).

Globalement, le fenugrec agit sur le poids en améliorant le métabolisme général.

Au niveau thérapeutique, le fenugrec est efficace pour lutter contre :

les troubles gastriques : ses vertus apéritives stimulent l'appétit et la digestion, tout en prévenant les gaz intestinaux ;

les diarrhée, colique (en lavement) et spasmes gastro-intestinaux en produisant un soulagement rapide : la posologie est la suivante 1/2 cuillère à thé de graines mélangées à de l'eau, 3 fois par jour ;

la maigreur rachitique, anorexie ;

les palpitations en fortifiant le cœur ;

la fièvre ;

la parasitose intestinale ;

la lactation insuffisante des nourrices ;

les abcès, panaris (cataplasme) ;

les lèvres gercées ;

les plaies ouvertes et purulentes (compresses) ;

la perte d'appétit ;

les abcès des amygdales (gargarismes) ;

le métrite : en irrigation vaginale. Il aide le flux menstruel ;

le diabète (un des meilleurs remèdes) du diabète ;

l’hypotension artérielle ;

les calvities : le fenugrec était utilisé au Moyen-Âge pour traiter les personnes chauves, aujourd'hui il fait office de lotion capillaire en Indonésie.

En cuisine, on utilise le fénugrec :

dans la cuisine indienne et celle du Moyen-Orient ;

en salade, sous forme de jeunes pousses ;

cuit, séché, moulu : les graines apportent une grande saveur ;

les graines, les jeunes pousses sont employées en tisane.

Les recherches de l'Institut Naturel de la Nutrition de l'Inde démontrent que « la poudre des graines de fenugrec représente une ressource pour abaisser les taux sanguins de glucose et de cholestérol chez les diabétiques insulinodépendant (type 1) ».

Le moringa

Le moringa est une plante indienne originaire de l’Himalaya qui pousse rapidement sur les sols pauvres et secs. C’est pour cette raison qu’on la cultive dans les zones tropicales. Parmi les 13 espèces connues, le moringa oleifera est le plus employé et se vend qu’en gélule en France. 

Le moringa est considéré comme l’un des meilleurs super aliments du monde car il contient plus de protéines, de vitamines, minéraux que la plupart des légumes. Les feuilles sont très riches en hydrates de carbone, protéines, fibres, calcium, cuivre, fer, potassium, magnésium, phosphore, sélénium, zinc, vitamines A, BI, B2, B3, C, E...

Concrètement, 100 g des feuilles de ce légume représente :

17 fois plus de calcium que le lait ;

15 fois plus de vitamine C que l’orange ;

6 fois plus de fer que les épinards, 4 fois plus que le bœuf ;

10 fois plus de vitamines A que dans la carotte ;

3 fois plus de potassium que dans le yaourt presque 2 fois plus que dans le bœuf.

Mais ce n’est pas tout, le moringa :

apporte les acides aminés essentiels que sont la tyrosine, la proline, la sérine, l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la glycine, l’histidine et la phénylalanine ;

apporte des omégas 3, 6 et 9 qui sont des acides gras essentiels et qui sont de très bons anti-inflammatoires.

La médecine indienne reconnait 300 bienfaits de cette plante. En pratique, une cuillère à soupe de cette plante suffit à :

stimuler l’immunité (le moringa oleifera est la plante qui a la plus haute teneur en anti-oxydant de tous les aliments) ;

réduire la fatigue ;

réguler la glycémie ;

optimiser la digestion ;

stimuler le cerveau et augmenter ses capacités intellectuelles et l'attention ;

abaisser la tension artérielle grâce à sa haute teneur en vitamines et minéraux ;

stimuler la production des globules rouges et donc améliorer l’oxygénation des muscles, c’est donc une plante très bénéfique pour les sportifs ;

diminuer le stress.

Dernier avantage de ce super aliments, il est comestible sous toutes les formes : en graine, en racine et bien sûr en poudre. Sous cette dernière forme, la plante peut être utilisée dans les cocktails, les gâteaux, les soupes et pleins d’autres recettes.

Comment consommer les légumineuses ?

Les légumineuses se marient très bien avec les céréales en petite quantité.
Les légumineuses sont idéales en hiver, pendant la saison froide. Veillez à réduire les quantités ingérées si vous êtes sédentaires et à les diminuer, voire les éliminer temporairement en cas de fragilité intestinale (côlon irritable).
Par ailleurs, ne consommer pas en même temps des légumineuses et de la viande, de la charcuterie ou des œufs. Préférez servir les légumineuses avec des crudités et un aliment farineux (céréales) qui les complémente adéquatement.

Bon appétit et surtout… portez-vous bien !
Dr Jean-Pierre Willem

Je suis à votre disposition, si vous avez des questions ou que vous désirez me rencontrer, n’hésitez pas à me contacter.
Dominique LEDI 04 66 77 40 62 - 06 18 80 41 99 SUR RENDEZ VOUS

Soins quantiques cristallins doux et puissants à la fois, ils améliorent et accélèrent les effets du traitement médical en cours, soulagent la douleur et le stress, stimulent le système immunitaire et libèrent les blocages de tout ordre, apportent la guérison et la libération du passé, la guérison des blessures intimes conscientes et inconscientes, l’ouverture du cœur et de la conscience à la 5D, la libération des mémoires émotionnelles, généalogiques et karmiques.

Suivez-moi sur mes :

Blog : http://therapeuteholistique.blogs.midilibre.com

 Site : www.bienetreavecsoi.com

05/05/2017

Les 7 baies qui vont booster votre santé ! Dr Jean-Pierre Willem

  1. L’aubépine : votre atout cœur… et cerveau

Nom latin : Crataegus oxyacantha
Nom français : Aubépine à deux styles, épine blanche

L'aubépine dite épine blanche, est un arbrisseau épineux dont la tradition veut qu'il vive plusieurs siècles.
Symbole de longévité, il agit sur ces 2 pôles essentiels que sont notre cœur et notre cerveau.

L'action « tonicardiaque » du bourgeon de Crataegus a été objectivée par de très nombreux travaux scientifiques [1].

Grand remède des arythmies fonctionnelles (extrasystoles, tachycardies angoissantes), l'aubépine est également indiquée dans les séquelles d'infarctus, l'angor pectoris (angine de poitrine), le cœur fatigué, l'anxiété précordiale (utile comme sédatif cardiaque).

Mais son action bénéfique ne s'arrête pas là. Il agit aussi sur la tension artérielle et d'une manière particulièrement originale car son action est à double entrée :

Si vous êtes hypertendu, Crataegus fait baisser votre tension. Mais si vous êtes hypotendu, vertigineux, fatigué, il fera remonter votre tension, vous remettant le pied à l'étrier. C'est un très grand remède d'hypotension orthostatique (due à la station debout prolongée).

En fait Crataegus Bg est un tensio-régulateur, capable d'agir en profondeur sur le système cardio-vasculaire. Bien peu de médicaments ont cette vertu (voir en note ma prescription si vous avez des problèmes de tension [2]).

Mais Crataegus agit aussi sur notre cerveau !
Il assure une meilleure irrigation sanguine du tissu cérébral. Il combat le ralentissement idéomoteur (manque d’idées), la perte de mémoire, la déconcentration intellectuelle.
À raison de 50 gouttes par jour prescrites au long terme, il combat tous les phénomènes de ralentissement cognitif.

Il augmente la mémoire, facilite les réflexes, surtout dans la maladie d'Alzheimer où je l’associe à Alnus incana Bg, l'Aulne blanc des montagnes, qui présente une résistance et une capacité d’adaptation.

Sur le plan neurologique, je le préconise en complément des traitements classiques prescrits par les spécialistes dans des affections graves où il s’agit de freiner les processus de dégradation nerveuse : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques.

Ribes bourgeon, le cassis, le Mélèze, renforcent son action.

Je vais maintenant vous présenter plus rapidement quelques baies bienfaitrices.

 

  1. L’églantier : un excellent anti-inflammatoire

Nom latin : Rosa canina

Selon la Haute Autorité de Santé, 50 % des 45 ans sont concernés par une gêne articulaire. Celle-ci touche prioritairement les lombaires, les mains et les genoux.

Pour améliorer votre mobilité, pensez au cynorrhodon, l'autre nom des baies d'églantier. Elles cachent en leur cœur un acide gras spécifique, le galactolipide, aux effets anti-inflammatoires et protecteurs du cartilage.

Ce sont les jeunes pousses d’églantier qui ont été utilisées. Ce sont, au même titre que les bourgeons, des parties de la plante que l’on dit embryonnaires, en plein essor et dotés de toutes les propriétés régénérantes.

Rosa canina est surtout anti-inflammatoire particulièrement sur la sphère ORL et convient très bien aux enfants, qui sont régulièrement enflammés, donc infectés des voies aériennes.

Les jeunes pousses d’églantier ont aussi une utilisation pour l’arthrose, particulièrement celle du genou mais d’une façon générale car elles exercent une action anti-inflammatoire douce sur les synoviales (membranes qui tapissent les cavités articulaires et qui sont souvent responsables des phénomènes douloureux).

À consommer en gouttes [3], ou bien en poudre, à raison de 1 cuillère à café par jour, à mélanger à une compote, un yaourt, une salade de fruit, du müesli ou encore un smoothie.

 

  1. Le frêne : pour les reins !

Nom latin : Fraxinus excelsior Bg 1D

Pour les reins, le frêne est un excellent diurétique à la dose de 40 à 100 gouttes quotidiennes du macérât glycériné 1D. Il augmente la quantité d’urine émise et fait baisser le taux d’acide urique sanguin en facilitant son élimination urinaire. Il est dépuratif.

 

  1. Le genévrier : dites adieu aux infections urinaires

Nom latin : Juniperus communis
Vous êtes sujette aux infections urinaires ? Adoptez les baies de genévrier en prévention. Elles contiennent une huile essentielle aux propriétés diurétiques et assainissantes des voies urinaires qui permet d'éliminer les bactéries avant qu'elles ne s'y logent.

De plus, en favorisant l'élimination, elles luttent contre la rétention d'eau. On peut aussi l’employer dans la polyarthrite, la cystite, la néphrite, l’hépatite, la goutte, la désintoxication générale.

Attention, elles sont contre-indiquées en cas de grossesse, d'allaitement et d'insuffisance rénale.

Vous pouvez les consommer en gouttes [4] ou en infusion. Mettez 2 g de baies séchées dans une tasse de 150 ml et versez par-dessus de l'eau frémissante. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer et d'en boire une ou deux tasses par jour.

 

  1. Le sureau noir : l’hiver, il est aussi précieux qu’une doudoune

Nom latin : Sambucus nigra
Nez qui coule, tête qui cogne, éternuements incessants… Pour soulager tous ces symptômes, essayez les baies de sureau noir.

Très riches en polyphénols (anthocyanes, flavonoïdes, caroténoides et tanins) aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ainsi qu'en vitamine C tonifiante, elles dopent notre système immunitaire, augmentent la transpiration et favorisent l'expectoration. Imparable pour accélérer l’élimination de substances pathogènes !

Pour le nourrisson et enfant, le prendre en homéopathie. Sambucus nigra 5CH, 3 granules toutes les 10 minutes.

On peut le consommer en gouttes [5], ou en sirop.

Dès les premières manifestations de la maladie, avalez-en 1 cuillerée à soupe deux ou trois fois par jour jusqu'à amélioration des symptômes. Riche en sucre, ce sirop peut être déconseillé aux personnes diabétiques. Dans ce cas, tournez-vous vers les tisanes de baies de sureau - laissez infuser un sachet 5 minutes dans 250 ml d'eau frémissante. Ces produits sont disponibles en pharmacies, en parapharmacies et dans les magasins bio.

Une autre utilisation est possible en cosmétique : pour noircir les cheveux, faire bouillir 100 g pour 1 litre d'eau pendant 5 minutes. Laisser infuser 10 minutes, puis masser. Les baies colorent les cheveux en noir... mais n'oubliez pas de porter des gants... car les mains se teintent, elles aussi.

 

  1. La groseille à maquereau : championne des laxatifs naturels

Nom latin : Ribes uva-crispa
Vous souffrez de paresse intestinale ? La groseille à maquereau est la championne des laxatifs naturels ! Avec 7 g de fibres aux 100 g, soit plus que le pruneau (5 g/100 g), cette petite baie combat efficacement la constipation.

Ses fibres ont la propriété de gonfler au contact de l'eau, augmentant le volume des selles, ce qui facilite leur expulsion. À consommer avec modération toutefois si vous avez les intestins sensibles, sous peine de risquer des douleurs abdominales : de 30 à 50 g par jour durant la période de ralentissement du transit seront largement suffisants.

Comment la consommer ?
Fraîche en été, en confiture le reste de l'année. Vous pouvez la confectionner en portant à ébullition 1 kilo de baies mélangées à un verre d'eau pendant 2 minutes, avant de les passer au tamis, d'en récolter le jus et d'y ajouter 500 g de sucre. Ramenez à ébullition 3 minutes, puis versez votre préparation dans des pots stériles. Vous la trouverez également toute prête en magasins bio.

 

  1. L’argousier : faites le plein de vitamine C

Nom latin : Hippophae rhamnoides
Ses fruits recèlent un cocktail de nutriments tonifiants avec pas moins de 700 mg de vitamine C aux 100 g - soit sept fois plus que le kiwi - auxquels s'ajoutent du fer antianémie, du magnésium antifatigue, ainsi que du phosphore et du manganèse, indispensables l'un au bon fonctionnement du cerveau, l'autre à celui de la thyroïde. Rien de tel pour retrouver rapidement sa vitalité !

Qui plus est, elles contiennent également des oméga 3, des acides gras essentiels qui ont pour propriété de tenir à distance les coups de déprime et d'améliorer notre résistance face au stress.

À utiliser d'urgence quand notre nervosité monte d'un cran ! Ce fruit requinque le corps et l’esprit.

Comment le consommer ?
En jus, à raison d'un verre chaque matin pendant 1 à 3 semaines, selon vos besoins. Si son goût acide vous déplaît, pensez à le mélanger à du jus de pomme, plus doux. Autre solution : croquez les baies après séchage. Mettez-en une petite poignée dans votre müesli du matin ou sur votre salade de fruits de midi. Jus et baies séchées sont disponibles dans les magasins bio.

Vous voyez, la Nature est d’une richesse incroyable ! Comme quoi on peut très bien se passer de la plupart des remèdes chimiques qui agressent la muqueuse intestinale, perturbent le système immunitaire et génèrent une foultitude d’effets secondaires.

En plus, c’est agréable à consommer et beaucoup moins cher que la médecine allopathique ! Et pourquoi la Sécurité Sociale ne pourrait pas rembourser le Kir Royal qui nous apporte tant de bonheur ? Il ne faut pas rêver…

Voilà, je vous ai livré tout mon savoir [6] !
Maintenant vous êtes aptes à soigner une litanie de pathologies. Vous allez briller auprès de vos proches. 
Portez-vous bien !
Dr Jean-Pierre Willem

Sources :

[1] Il contient en effet de nombreux glucosides qui régularisent la fréquence des battements cardiaques en agissant sur le système nerveux intracardiaque, et qui accroissent le tonus du myocarde (effet inotrope en jargon médical).

[2] Dans l'hypertension artérielle, il est bénéfique de l’associer à l'Olivier, Olea europea JP. (Jeunes pousses) qui présente une action hypocholestérolémiante et par là même antiscléreuse artérielle.
Prescription pour une hypertension artérielle :

Matin :50 gouttes Crataegus Bg Mg 1D 1flacon 125ml

Soir: 50 gouttes Olea europea jeunes pousses (l’olivier) Mg 1D 1flacon 125ml

Ce traitement, prescrit 3 mois minimum, puis 20 jours par mois à titre d'entretien, permet de stabiliser la tension, en particulier chez les gens âgés. L'action de ces 2 gemmothérapiques peut être accrue par l'emploi de bourgeons à effet diurétique.

[3] La posologie est de 2 fois 40 gouttes par jour pour l’adulte et de 1 goutte par kilo de poids et par jour pour l’enfant. On fera des cures de trois semaines d’une à 6 fois dans l’année.
Disponible en boutiques bio, diététiques et en parapharmacies. Ou en vitamine C cynorrhodon (600mg par gélule) 2 fois 2 gélules : Labo Phyt’Innov, tel : 0041324668914

[4] Juniperus communis Bg. Mac. Glyc 1D 2 fois 50 gouttes par jour, 1 flacon 125ml.

[5] Recourir à la teinture mère de Sambucus 2 fois 40 gouttes/adulte.

[6] Vous trouverez beaucoup d’autres remèdes naturels dans mon livre « 100 ordonnances naturelles pour 100 maladies courantes » Editions Tredaniel.

 Dominique LEDI     04 66 77 40 62  -  06 18 80 41 99     SUR RENDEZ VOUS

Soins énergétiques par magnétisme

Ces soins quantiques cristallins sont doux et puissants à la fois.

Ils améliorent et accélèrent les effets du traitement médical en cours. Ils soulagent la douleur et le stress. Ils stimulent le système immunitaire. Ils libèrent les blocages de tout ordre.

 

suivez-moi sur mes :

Blog : http://therapeuteholistique.blogs.midilibre.com

 Site :    www.bienetreavecsoi.com

 

20/03/2016

La transmutation alchimique

Patrick Burensteinas présente les principes et le processus de l’alchimie. Il nous explique comment la transmutation de la matière peut nous permettre d’entrevoir la véritable Lumière, au-delà des apparences, et  changer notre regard sur le monde.


Dominique BERNARD LEDI

Thérapies globales

Soins énergétiques par magnétisme

30260 QUISSAC

04 66 77 40 62

http://bienetreavecsoi. com